Burkina Faso: Témoignage de l’ancien PM gabonais, Imhotep Vladmir B. Moubamba, coincé entre des tirs de Kalachnikov (Coup d’État)

16 Heures à Ouagadougou / Je suis pris dans une fusillade à deux pas de la présidence du Burkina Faso. Voici la bonne information que vous ne trouverez pas sur les médias officiels : la France refuse la prise du pouvoir par le capitaine Ibrahim Traoré. Elle exige que le nouveau pouvoir soit exercé par un haut gradé. Ce que refusent les forces spéciales du Capitaine Ibrahim Traoré.
Je me suis réfugié dans une maison aux alentours de la Présidence. Je suis, ici, en mesure de confirmer que les combats et les négociations se poursuivent au sein de la Présidence du Burkina Faso. C’est la France qui empêche les nouvelles autorités de s’installer. Et c’est un devoir de le dire. N’en déplaise… #PenseurGlobal
Ben Moubamba

leave a reply