CANAM / CCDP : Liste des médicaments admis à l’AMO au cœur des échanges

En partenariat avec le Cadre de concertation des directeurs de publication (Ccdp), la Caisse nationale d’assurance maladie (Canam) a organisé, le 17 mars 2021, une journée d’échange avec les journalistes sur le processus de révision de la liste des médicaments et l’opérationnalisation du Régime d’assurance maladie universelle (Ramu).

« Le partenariat Canam -Ccdp est un partenariat fécond, sincère basé sur la confiance et le respect mutuel. Car le Ccdp a toujours œuvré dans le sens de donner plus de visibilité et de lisibilité aux actions de tous nos partenaires, dont la Canam qui est un partenaire très important dans l’évolution de notre association patronale de presse ». C’est à travers ces mots introductifs que le coordinateur du Cadre de concertations des directeurs de publication, Boubacar Bani Zon, dénote  l’importance capitale des liens qui existent entre son groupement et la Canam.

Cette journée, sixième du genre, s’articule autour du processus de révision de la liste des médicaments admis à l’Assurance maladie obligatoire et l’opérationnalisation du Régime d’assurance maladie universelle (Ramu).

Dans l’optique de parvenir à une inclusivité en la matière, la Canam a tenu un atelier de validation de liste regroupant tous les acteurs du secteur notamment ; les sociétés savantes, les ordres professionnels et les syndicats de la santé, les autorités de régulation pharmaceutique et les organismes gestionnaires délégués.

Ces travaux ont porté sur 3966 items de la nomenclature des médicaments et dispositifs médicaux à usage humain autorisés au Mali. Les exclusions ont porté sur 441 items, soit 11,12% selon les critères d’exclusion des médicaments de la prise en charge par le Régime d’assurance maladie obligatoire définis par la Commission. Cependant, 2844 nouveaux items ont été intégrés à la liste, soit 71,7% des items.

En récapitulatif, 3858 items de médicaments et de dispositifs médicaux ont été retenus dont : 571   items pour les médicaments de spécialités ; 2540 items pour les médicaments de générique de marque ; 461 items pour les médicaments de générique Dénomination commune internationale ; 286 consommables et dispositifs médicaux.

Selon le directeur général  de la Canam médecin général   Boubacar Dembélé, une révision de la liste devrait permettre à la Canam de corriger les insuffisances signalées par les ordres professionnels de la santé, les syndicats, les professionnels de santé, les associations professionnelles de la santé, les prescripteurs, les dispensateurs, les autorités nationales de règlementation pharmaceutique et les organismes gestionnaires délégués dans le processus d’élaboration de la liste précédente.

Quant au Régime d’assurance maladie universelle, il a mis en place pour élargir la couverture sanitaire à  l’endroit des populations. Ainsi, il s’appuiera « sur trois mécanismes complémentaires notamment ; l’Assurance maladie obligatoire, le Régime d’assurance médicale (Ramed) et les mutuelles de Santé », selon les explications du conférencier, Dr Diawara.

A noter que ces mécanismes seront par la suite complétés par d’autres régimes spécifiques de gratuité octroyés à certaines couches socioprofessionnelles.

Abdrahamane Baba Kouyaté