Cheick Tidiane Seck, Alune Wade, Bebey Ouédraogo, Jérôme Woba: Langage fédérateur à JAZZ à OUAGA

Ouagadougou – Jazz à Ouaga est, pour Cheick Tidiane Seck, toute une vie. Témoin de l’histoire [le festival a célébré 30 ans d’existence du 29 avril au 7 mai 2022], Cheick Tidiane Seck a rendu hommage aux initiateurs, ses « frangins » Abdoulaye Diallo et Anselme Ouédraogo, qui sont « porteurs, soutient-il, d’un message ».

Cheick Tidiane en est conscient de sa posture : « Nous avons le plébiscite de tout le monde ». « Quand vous me voyez jouer avec, paix à son âme, Hank Jones, Ornette Coleman, ou avec Steve [Wonder], ils recherchent l’Afrique en nous. On a tout. C’est à nous de savoir comment le conjuguer pour que notre langage soit un langage fédéré dans le langage universel », a-t-il confié à @Farafinet.com après son spectacle.

Le 7 mai 2022, à l’occasion de la célébration des 30 ans du festival annuel de musique @jazzaouaga, sur la scène du Grand Méliès de l’Institut Français de Ouagadougou, le pianiste Cheick Tidiane Seck a uni les cœurs au son de sa musique, aux sonorités africaines, orientales mêlant des rythmiques électroniques et mélodies pop.

Cheick Tidiane Seck, surnommé Black Bouddha, est l’un des artistes les plus prolifiques et talentueux de sa génération.

Piano & voix : Cheick Tidiane Seck
Basse & voix : Alune Wade (Sénégal)
Guitare : Bebey Bissongo (Ouédraogo Saïbou), Burkina Faso
Batterie : : Jérôme Woba / Cheick Baldé (Burkina Faso)

leave a reply