Cinéma Pathé Cap Sud │ Abidjan se dotera, en 2023, de son premier multiplexe

ABIDJAN se dotera, au premier semestre en 2023, de son premier multiplexe : Cinéma Pathé Cap Sud. Des films en tout genre et de tout les goûts y seront projetés. Pour enrichir sa programmation, il sera prévu avec Pathé live, des rendez-vous thématiques et des spectacles, retransmissions de concerts et autres événements culturels, etc.

Situé sur le site (à proximité) du Centre commercial Cap Sud, la reprise des travaux dudit édifice a été annoncé le 10 décembre 2021. En présence de Aurélien BOSC, président des Cinémas Pathé Gaumont, Abou KASSAM, le Président Directeur Général du Groupe Prosuma, Béatriz BERIAN – la directrice Constructions PATHE France & International, Nicolas ROQUEFEUIL (Directeur général de Setao).

La reprise des travaux du multiplexe Cinéma Pathé Cap Sud – Abidjan, a été annoncé le 10 décembre 2021 à Cap Sud (Côte d’Ivoire)

Sur une surface de 4036 m², le multiplexe qui sera doté de six salles de cinéma (4 d’une capacité de 163 à 353 fauteuils et 2 salles VIP de 60 fauteuils premium), son architecture a été confiée Thierry De Dinechin, associé fondateur de ZUO (Zestful Urban Office). Une « confiance renouvelée », se réjouit Aurélien BOSC, à celui qui a été l’architecte du Centre commercial Cap Sud. L’entreprise Setao en sera le constructeur et le Design sera l’affaire de ORA ïto, un des designers les plus plébiscités au monde (Forbes).

Des précisions sur le projet multiplexe qui dévoile ses piliers, le site zuo-architecture indique qu’il « repose principalement sur une extension au dessus d’une partie du parking du niveau 0, et sur une partie de parking au niveau 1, entre les deux entrées, comme cela avait été pris en compte lors de l’extension du centre commercial en 2013 ».

CINÉMA PATHÉ GAUMONT – ABIDJAN, UN ESPRIT ARCHITECTURAL SOBRE

Le Design sera l’affaire de ORA ïto, un des designers les plus plébiscités au monde (Forbes).

« Le cinéma [Pathé Pathé Cap Sud – Abidjan] sera conçu dans un esprit architectural sobre compte tenu des couleurs marquées du bardage thermolaqué bleu et orange des façades existantes, détaille ZUO. L’aspect massif du bâtiment, de par son volume important, est allégé par un traitement de deux matériaux différents. Les façades laissent apercevoir la volumétrie des deux salles hautes à chaque extrémité du cinéma. L’équilibre du découpage entre les deux matériaux (ventelles/bardage acier) permet d’obtenir une façade claire et opaque, telle un écrin de lumière et en même temps d’entrevoir à travers les ventelles l’activité intérieure du cinéma. La transparence par endroit laisse la possibilité de jouer avec l’éclairage, ainsi de nuit l’aspect du bâtiment est changeant et peut s’adapter aux différents évènements du bâtiment. Les autres façades seront traitées dans les mêmes matériaux. Pour dissimuler certains équipements, le projet prévoit une terrasse technique encaissée. Les fenêtres des bureaux, ainsi que les portes de sorties de secours seront métalliques, de coloris gris anthracite« .

A gauche : Aurélien BOSC, président des Cinémas Pathé Gaumont

UNE EXPÉRIENCE ÉLARGIE DE SHOPPING ET DE LOISIR

Aurélien BOSC qui n’a pas caché sa joie de relancer la construction du premier multiplexe en Côte d’Ivoire, ce « complexe cinématographique moderne, innovant et à la pointe de la technologie », « représente une étape importante de notre programme d’ouverture des salles en Afrique ». Une politique de développement du circuit de salles des cinémas que poursuit Pathé en au Sénégal et au Maroc.

Tout en capitalisant l’afflux dans le centre commercial, les 6 prochaines salles de cinéma permettront, rassure Aurélien BOSC, permettront de « consolider l’attractivité dudit centre et d’offrir aux spectateurs une expérience élargie de shopping et de loisir ».

Abou KASSAM, le Président Directeur Général du Groupe Prosuma

Partenaire du projet Cinéma Pathé Cap Sud à Abidjan, Abou Kassam, le Président Directeur Général du Groupe Prosuma, entend satisfaire davantage une « clientèle diversifiée mais exigeante, soucieuse de son enrichissement culturel ». Pour lui, avec ce projet de complexe cinématographique, « la Côte d’Ivoire marque un nouveau pas vers l’excellence ».

Des salles de cinéma en Côte d’Ivoire, dans les communes d’Abidjan et dans les villes, il y en a eu. Se doter d’un multiplexe (complexe cinématographique), est une première dans le pays, observe l’homme de culture, le Professeur Yacouba Konaté.

konesaydoo@gmail.com

leave a reply