COMMISSARIAT DU 17EME ARRONDISSEMENT : Hawa SININTA l’Amazone hors pair de la police nationale fait parler d’elle

Un réseau d’arnaqueurs professionnel et international vient d’être interpellé par le commissariat du 17èmearrondissement du District de Bamako. Une initiative à l’actif du commissariat du 17ème arrondissement du District de Bamako.

Les réseaux sociaux font partis de notre quotidien et ont une influence indéniable sur chaque aspect de notre existence en marquant de façon indélébile chaque acte de notre vie. Il est tout aussi certains qu’il y a des risques liés à l’utilisation de l’Internet en général et des réseaux sociaux en particulier. Nos concitoyens rencontrent beaucoup de problèmes aujourd’hui à cause des réseaux sociaux.

C’est ainsi que depuis un certain temps, le commissariat du 17ème arrondissement à l’instar des autres services de police du Mali enregistre beaucoup de plaintes de nos concitoyens par rapport à des cas d’arnaques et d’escroqueries sur l’Internet surtout à travers les réseaux sociaux. Du coup, une enquête fut ouverte par le commissariat du 17ème arrondissement.

En effet, des gens se plaignent toujours d’avoir été contactés sur les réseaux sociaux et se voir proposés des voitures, des sacs à main de femmes, des bijoux de femmes, des financements de projets gratuits à condition juste de payer les frais d’acheminement jusqu’à vous. Lorsque vous payez ces frais, la marchandise n’arrive jamais à destination. Souvent, ces victimes pour payer les frais de transport sollicités par les arnaqueurs vont demander à des agents du service de transfert d’argent d’Orange ou de Malitel de procéder à ces transferts d’argents espérant un gain alors qu’ils n’ont même pas les moyens de faire face au montant transféré. Et ces gens se retrouvent après devant la justice faute de pouvoir payer.

Des gens se plaignent aussi d’avoir été contactés sur les réseaux sociaux surtout via Facebook ou WhatsApp par une personne généralement de sexe opposé. Après échange de photos ou de vidéo à travers les appels vidéo, qu’ils ont fait l’objet de chantages après avec leur photos ou vidéos de nudité.

Ou alors, des honnêtes citoyens se font contacter sur leurs numéros d’appels en leur proposant d’être des fournisseurs de graines de moringa, de l’huile…, pour la MINUSMA ou de fournir des légumes à un hôtel prestigieux de la capitale. Ensuite, ces personnes ont été mises en contact avec une personne censée être le fournisseur et une autre censée être celui qui fait la commande. Mais en réalité, il s’agit de la personne qui change seulement sa voix. Nous appelons cela dans le métier « Le coup du triangle », lorsque le produit sera prêt pour l’envoi, on va leur demander les frais d’envoi. Sauf que le produit n’arrive jamais jusqu’à vous.

C’est ainsi que suite à des investigations numériques en partenariat avec les opérateurs téléphoniques et des renseignements de nos sources à travers le district, lecommissariat du 17ème arrondissement a pu interpeller ce jour 21 Juin 2022, derrière l’hôpital du Mali dans une grande villa, 03 individus dont nous allons taire les noms par respect de la loi, tous de nationalitésTogolaises mais en résidence au Mali depuis longtemps. Malgré ces interpellations, le cerveau des opérations restait toujours introuvable. Les investigations ont été approfondies jusqu’à son interpellation, le 22 Juin 2022 à 3h du matin à Mamaribougou. Il se nomme A. R. dit Gabana, de nationalité Béninoise. Il déclare qu’il fait ce travail d’arnaque au Mali depuis 2017 et qu’il appartient à un grand réseau.

L’enquête est toujours en cours pour remonter dans le réseau car lui aussi a cité le nom d’autres personnes qui se trouvent aussi bien au Mali qu’à l’extérieur du pays. En attendant, toutes les personnes interpelées ont été déjà d’ores et déjà conduit devant monsieur le Procureur de la République.

Nous disons grand bravo au commissaire Divisionnaire Hawa SININTA et a ses hommes dans leur constance dans la protection des personnes et de leurs biens dans notre beau pays.

Ben Abdoulaye Traoré

leave a reply