CONTRE LE COVID-19 : La Chine offre au Mali 300.000 doses du vaccin Sinovac

Après les 835 mille doses des vaccins Sinovac reçues le 4 octobre 2021, la République populaire de Chine vient d’offrir 300 mille nouvelles doses du même vaccin de Sinopharm au Mali. Une donation accompagnée de près de la même quantité de seringues. Ces dons ont été réceptionnés, mercredi dernier (26 janvier 2022 à l’aéroport international «Modibo Kéita» de Sénou par la ministre de la Santé et du Développement social, Diéminatou Sangaré.

Le vaccin Sinopharm est administré en deux doses avec un intervalle qui varie de 3 à 4 semaines. Les doses de ce vaccin seront réparties sur l’ensemble du territoire et administrées aux 18 ans et plus. Selon une note technique du ministère de la Santé et du Développement social, l’efficacité du vaccin Sinopharm est de 79 %. Elle n’a pas manqué de remercier la République populaire de Chine pour cet «acte de solidarité», avant de rappeler que «le vaccin est une arme que nous devons utiliser pour lutter contre cette pandémie du coronavirus».

«Nous avons vacciné à ce jour plus d’un million de personnes. Jusque-là, on n’a pas eu le retour d’un effet secondaire grave. Ces vaccins sont sûrs et efficaces. Nous allons les utiliser dans un bref délai pour rompre la chaîne de contamination», a assuré Mme Diéminatou Sangaré en exhortant ses compatriotes au strict respect des mesures barrières. «Le vaccin doit être un bien public mondial afin de garantir son accessibilité pour les pays en voie de développement», a assuré l’ambassadeur de la Chine au Mali, M. Chen Zhihong. Selon le diplomate chinois, ces nouveaux dons témoignent de la solidarité et l’amitié que son pays éprouve pour le peuple malien. «Il permettra de combler le fossé vaccinal», a-t-il indiqué.

Quant au représentant de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), Dr Jean-Pierre Baptiste, il a invité les autorités à mettre les moyens en place pour utiliser ces vaccins le plus rapidement possible. Il a également salué la Chine pour ses appuis constants en faveur du Mali depuis le début de la pandémie. Le responsable de l’organisme onusien a exhorté les Maliens à se faire vacciner afin de se protéger contre les formes graves du Covid-19. «C’est une grande fierté pour nous de voir les efforts du gouvernement, appuyés par ses partenaires, pour que la lutte contre la Covid-19 soit une réalité», a conclu Jean Pierre Baptiste.

Naby

leave a reply