Coopération. Le Cameroun signe un accord militaire avec la Russie

In this photograph taken on on September 28, 2018, soldiers conduct the daily flag-lowering ceremony at the Force Multinationale Mixte (FMM) Sector No. 1 based in Mora, Cameroon's Far North Region. - Majority-francophone Cameroon's two English-speaking regions -- the southwest and northwest -- have been rocked by a separatist insurgency since a symbolic independence declaration one year ago. But with separatists vowing to disrupt polls in English areas, and many thousands of the region's voters displaced due to the violence, it is unclear if October 7's polls will be staged safely in anglophone areas. (Photo by ALEXIS HUGUET / AFP)

Les ministres de la Défense russe et camerounais ont signé un accord militaire à Moscou. Le Cameroun, en proie à une insécurité intérieure croissante, tombera-t-il à son tour dans l’escarcelle russe ?

C’est un accord de 13 pages qui fait grand bruit, selon la presse camerounaise. Mais il aura fallu une semaine pour qu’elle s’en saisisse. Le Cameroun et la Russie ont en effet signé, le 12 avril à Moscou, un accord militaire.

Selon des sources sécuritaires évoquées par Financial Afrik, cet accord s’inscrit dans le prolongement de la coopération militaire qu’entretiennent les deux pays depuis plusieurs années.

Selon Africanews, l’accord porte sur des échanges d’informations dans le secteur de la défense et de la sécurité internationale, mais également sur la formation conjointe et la lutte contre le terrorisme. Plus précisément, rapporte ActuCameroun, l’article 2 dispose que les deux pays coopéreront dans “l’échange d’opinion et d’information en matière de politique de défense et de sécurité internationale ; le développement des relations dans le domaine de la formation conjointe et l’entraînement des troupes (des forces), de génie, d’enseignement militaire de médecine militaire”.

Surtout, Moscou “se serait engagé à fournir un soutien logistique à l’armée camerounaise, en proie aux exactions de Boko Haram”, indique le site panafricain Africanews.

En outre, ActuCameroun précise que ce n’est pas la première fois que le Cameroun signe un accord militaire avec la Russie. Déjà en 2015, Moscou et Yaoundé avaient signé un accord militaire. C’est en raison de la crise sanitaire qu’il n’avait pas pu être renouvelé en 2020.

Le moment choisi pour la signature de cet accord n’est pas anodin puisqu’il intervient en pleine guerre en Ukraine, déclenchée le 24 février par la Russie.

leave a reply