Coup d’état au Burkina Faso Le Capitaine Ibrahim Traoré prend les commandes du pays et dissout toutes les institutions de la précédente transition

Dans  une déclaration lue  sur les antennes de la télévision nationale Burkinabè, le Capitaine Ibrahim Traoré annone avoir pris les commandes du Burkina Faso et dissoud toutes les institutions de la précédente transition dirigée par le lieutenant-colonel Paul-Henri Damiba.

Annonce d’un nouveau coup d’état par une autre branche du MPSR.

1. La constitution est dissoute
2. La charte de la Transition est dissoute
3. L’ALT est dissoute
4. Le gouvernement est dissout
5. Toute activité politique est interdite
6. les frontières du Burkina Faso sont fermées jusqu’à nouvel ordre

leave a reply