CRIEF : Détention prolongée de Kassory Fofana, Amadou Damaro et cie, le procureur Aly Touré s’explique

Depuis plusieurs mois, les anciens dignitaires de l’État guinéen notamment Kassory Fofana, Amadou Damaro Camara et autres sont en détention prolongée. De passage hier dans l’émission Comprendre l’actualité de nos confrères de la radio Sabari FM, le procureur spécial de la cour de répression économique et financière CRIEF s’est prononcé sur ce sujet.

Selon Aly Touré, les raisons évoquées ne sont autres que d’empêcher ses anciens dignitaires d’exercer des pressions sur les témoins.

« Lorsque les magistrats instructeurs prennent une décision c’est la loi qui dit, qu’en tant que procureur, j’ai un droit de recours devant les instances supérieures de toutes les décisions que les magistrats du siège entreprennent. Moi, je pense que des gens qui ont commis suffisamment d’infractions à caractère économique et financier dans notre pays, qui ont conduit les destinées de ce pays pendant un moment et qu’on se retrouve à ce niveau de développement très bas, je pense que si ces personnes sont poursuivies, pour ne pas que ces personnes utilisent le terrain pour se soustraire des poursuites, pour ne pas que ces personnes utilisent le terrain  pour effacer les épreuves qui sont en train d’être colmatées par-ci, par-là, pour ne pas que ces personnes fassent des pressions sur des éventuels témoins qui sont en liberté, que les magistrats doivent détenir ces personnes jusqu’à ce que la procédure commande qu’elles soient libérées. Donc, je ne m’oppose pas parce que je veux m’opposer. Je m’oppose pour le bien de la procédure, je m’oppose dans l’intérêt de la loi », a-t-il martelé.

leave a reply