Depuis New York, la CEDEAO sanctionne la Guinée

En marge de la 77ème assemblée générale des Nations Unies, les dirigeants de la CEDEAO ont tenu un sommet extraordinaire à l’issue duquel ils ont infligé de nouvelles sanctions graduelle à la junte au pouvoir à Conakry.

«Il a été arrêté la prise des sanctions progressives sur des individus et contre la junte guinéenne. Très rapidement, le président en exercice de la CEDEAO et le président de la commission de la CEDEAO vont établir une liste des personnes à sanctionner et, de manière graduelle, appliquer ces sanctions » a fait savoir le gambien Oumar Alieu Turay, président de la commission de la CEDEAO à la presse.

Le principal point de discorde entre la Guinée et la CEDEAO c’est autour des 36 mois proposés par la junte guinéenne. Et lors de la récente sortie du président de la CEDEAO sur RFI/France 24 avait lâché ceci « si la junte en Guinée maintient les 36 mois, nous allons décider de lourdes sanctions contre elle. C’est inacceptable»

Attendons de voir la liste des personnes qui seront concernées par cette sanction de l’instance sous-régionale.

leave a reply