DISPARITION D’ELIZABETH II: La reine est morte, vive le roi Charles III.

Depuis  la semaine  dernière,  le Royaume-Uni  observe   une période de deuil  national   qui  s’étendra en principe, jusqu’au  23 septembre prochain.  Née le  26 avril 1926,  Elizabeth II, symbole  de l’unité  nationale,   sera  enterrée  à la Chapelle  commémorative  du roi George VI située dans la chapelle de Saint-George  au  côté de son père.

Après une lutte acharnée contre la maladie, de fatigue d’âge  la reine Elizabeth II  a tiré sa révérence la semaine dernière  à  l’âge  de 96 ans  laissant tout  un pays  triste.  Depuis l’annonce de sa mort,  les hommages se multiplient  à l’endroit  de   la souveraine  autant en Europe et d’un peu partout  en Afrique où elle l’était une grande amie.    » ..Je déclare devant vous que ma vie entière qu’elle  soit longue ou  courte, sera consacrée à votre service et au service de notre grande famille impériale à laquelle nous appartenons   tous », avait déclaré la reine  à quelques  mois  de son investiture.   La  monarque britannique au règne le plus long  de Grande Bretagne  aura   exercé  selon  ses  fidèles,  ses   fonctions   avec  dévouement  et  honneur  et laissera   enfin le trône  à  son fils Charles III qui sera bientôt officiellement investi.  Par ailleurs,   celui-ci est le   président du royaume Commonwealth, un regroupement de 56 pays.   » je m’engage à maintenir les principes constitutionnels au cœur de notre nation », a assuré  le  nouveau  roi ajoutant   qu’il  va  servir avec loyauté et respect ». Donc,   la reine est morte,  vive le  roi,  pour  dire qu’une  vie  d’aventure   s’écroule à  mi-chemin  et  voilà  débute une autre dans  une ferveur d’assurance pour un Royaume  Uni et fort.

 Yacouba  COULIBALY

leave a reply