KOUTIALA ET SEGOU : Choguel cherche protection auprès des parents d’Assimi

Désemparé et de lâché par tous ses soutiens, le Premier ministre Choguel Kokalla Maïga, en disgrâce auprès du président de la Transition, fait de feu de tout bois pour se maintenir dans son fauteuil. Pour ce faire, il ne lésine sur aucun moyen, quitte à aller se confier aux notabilités et autres leaders religieux de Ségou et Koutiala.

Les macadams des contrées du Miankala ont souffert, en fin de semaine dernière, sous le poids des roues des grosses cylindrées de la Primature. En effet, le maître des lieux a décidé d’aller en vadrouille dans les localités de Ségou et dans le Miankala, dans la région de Koutiala.

Si à Ségou il a prétexté la présidence de la cérémonie d’ouverture de l’Assemblée consulaire de la Chambre de commerce et d’industrie du Mali, à Koutiala, notamment à Moribila et à Dandarisso (village du chef de la Transition ), selon des membres de sa délégation, le PM est allé se confier aux notabilités pour leur demander de plaider sa cause auprès du colonel Assimi Goïta. Dans cette région, où il était accompagné par une pléthore de voitures et une escorte  militaire impressionnante, il a profité pour rendre visite au papa d’un militant de son parti, après quoi il a eu une réunion avec la section MPR, avant de reprendre la route de Ségou.

Des sources au sein de la délégation affirment qu’il a aussi rencontré des leaders religieux dans la région de Ségou, notamment le respecté Cheick Lassana Kané et d’autres érudits.  La raison serait la même : demander protection auprès d’eux.

Les observateurs se sont demandés à combien est estimé la facture de cette mission aux allures d’une villégiature.