L’ASSOCIATION CULTURELLE SO-DEW : De jeunes talents assurant au Mali une prometteuse relève artistique

La Maison des  jeunes de Bamako à abrité le vendredi soir (11 mars 2022) la restitution artistique de la troupe de l’Association So-Dew. Il s’agit de jeunes talents formés par i4africa (Instruments for Africa). Une initiative financièrement soutenue par l’ambassade des États Unis au Mali. La soirée a été parrainée par Baba Nadio avec la cantatrice Babani Koné comme marraine.

La citoyenneté était au cœur de la cérémonie de restitution de perfectionnement en conte, théâtre, musique, danse percussion et Master class de l’association culturelle So-Dew qui regroupe l’écurie des jeunes talents formés par i4africa (Instruments for Africa). L’événement a eu lieu dans la soirée du vendredi dernier (11 mars 2022) à la Maison des jeunes de Bamako. Un programme financé par i4africa (Instruments for Africa) avec l’appui financier de l’ambassade des États-Unis au Mali.

Une initiative qui a donné un sens à l’adage selon lequel «aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années». Oui, pendant plus d’une heure ces talents en herbe ont prouvé qu’ils étaient des âmes bien nées par leur maîtrise des pas de danses contemporaines et chorégraphiques, des techniques de chants, de sketch, de contes et de devinettes. Des prestations ponctuées par un impressionnant spectacle de percussion. Une cérémonie de restitution qui n’a donc laissé personne indifférente.

Pour l’association, cette cérémonie a été une occasion pour sensibiliser sur l’insalubrité ; la sécurité routière ; l’historique, le rôle et l’importance du conte ; la paix et l’amour… Selon Érine Schuller, attachée culturelle et la représentante de l’ambassade des États-Unis au Mali à la soirée, «les arts contribuent à la cohésion sociale, au développement personnel et à l’autonomisation individuel, particulièrement pour les jeunes. L’art est un socle de développement économique et social dans toute société».

La cérémonie à été rehaussée par la présence de plusieurs grands acteurs culturels du pays tels que Amadou Lougué,  Directeur de l’Institut nationale des arts (INA), qui n’a pas manqué de féliciter ces talents en herbe et de les encourager. Il a aussi félicité l’association So-Dew pour tous ses efforts consentis en faveur de la jeunesse et aussi pour le développement de la culture malienne.

«Sur le plan artistique, il n’y a pas à se plaindre car la relève est assurée sur tous les plans pour le Mali. Mais, nos autorités doivent comprendre que le développement d’un pays et ou même l’existence d’une nation passe par les arts et la culture», a déclaré Massa Coulibaly, metteur en scène, comédien et dramaturge. Ces produits finis de la troupe So-Dew ont effectivement démontré que le Mali peut désormais bel et bien compter sur eux pour la promotion, la protection et la valorisation des arts et de la culture.

Et la cérémonie fut clôturée par des chants accompagnés par les mélodies endiablées du djembé et du balafon. Comme l’a si bien conclu le directeur de l’INA, Amadou Lougué, «la soirée en valait la peine». On comprend alors aisément la standing-ovation réservée par un public conquis par ces exploits comme l’apothéose d’une agréable soirée !

Sory Diakité

leave a reply