LIEN DE COOPERATION ET D’AMITIE EXISTANT ENTRE LE MALI ET LA GUINEE BISSAU

Avant de passer sous domination portugaise, la Guinée Bissau faisait partie de l’Empire du Mali au Moyen-Âge. Pendant la période coloniale la Guinée Bissau faisait partie d’une région communément appelée la Côte des Esclaves. En effet, c’est de cette partie de l’Afrique qu’étaient originaires de nombreux esclaves qu’on transportait dans les plantations du Nouveau-Monde. La Guinée Bissau a gagné son indépendance vis-à-vis du Portugal en 1973, après la révolution des œillets durant laquelle le pouvoir dictatorial a été renversé à Lisbonne. Le Mali et la Guinée Bissau sont aujourd’hui deux pays de l’Afrique de l’Ouest.

En effet, le Mali et la Guinée Bissau avaient signé un accord de coopération depuis 1983. Le lundi 16 novembre 2020, lors d’une visite sur la terre Bissau guinéen du président par intérim de la république du Mali, le Chef de l’Etat, SEM Bah N’DAW et son homologue, SEM Umaro Sissoco EMBALO ont vécu ensemble une journée historique, symbolique et solennelle, Ils ont pris part à l’Acte solennel de la Journée des Forces Armées bissau-guinéennes, célébrée chaque 16 novembre.

Cette journée était d’autant plus historique que c’est celle choisie par SEM Umaro Sissoco EMBALO pour déplacer la sépulture de l’ancien Président assassiné en 2009, Général João Bernardo VIEIRA dit Nino VIEIRA pour la placée dans le mausolée de l’État bissau-guinéen, avec l’accord de la famille.

Après la cérémonie, les deux Chefs d’État se sont rendus au Palais présidentiel pour un entretien, élargie aux deux délégations à l’issue duquel ils se sont adressés à la presse.

Une occasion pour SEM Umaro Sissoco EMBALO de remercier son hôte du jour pour la visite, surtout en une journée historique pour son pays.

Le Chef de l’Etat a lui aussi manifesté toute sa reconnaissance à son homologue pour l’accueil chaleureux. Il a ainsi rappelé que le Président EMBALO a été le seul à se rendre à son investiture, le 25 septembre dernier : « J’en ai saisi la portée. Son engagement à mes côtés dès le départ m’a été d’une grande aide. Il était de mon devoir de venir le remercier ».

Auparavant, le Chef de l’Etat s’était rendu au monument d’Amilcar CABRAL où il a déposé une gerbe de fleurs. C’était en compagnie du Premier ministre bissau-guinéen, M. Nuno Gomes NABIAN et des Ministres maliens en charge des Affaires étrangères et des Maliens de l’Extérieur, SEM Zeïni MOULAYE et M. Alhamdou AG ILYENE.

Le President de la Transition, S.E le Colonel Assimi GOITA et son hôte, S.E le Général Umaro Sissoco EMBALO se sont recueillis, samedi 26 juin 2021, en mémoire des martyrs et victimes du terrorisme. Les deux Chefs d’État ont déposé, chacun, une gerbe de fleurs à la Place des Martyrs et Victimes du Terrorisme, première activité de la deuxième journée de visite de ce grand ami du Peuple malien. Sur place, ils ont eu droit à une visite guidée du Musée national du Bamako avant de prendre la direction du Palais de Koulouba, pour un tête-à-tête et une séance de travail élargie aux délégations malienne et bissau-guinéenne.

Les deux Chefs d’État ont parlé, lors de cette séance, de la feuille de route de la Transition, de la sécurité et de coopération bilatérale. « Il y a un accord qui a été signé avec la Guinée Bissau depuis 1983. C’est le moment de revoir tous ces accords et organiser une Commission mixte afin de renforcer la coopération bilatérale entre nos deux pays », a souhaité le Président bissau-guinéen lors du point de presse.

 Enfin, S.E le Colonel Assimi GOITA a remercié, une fois de plus, le Président Umaro Sissoco EMBALO pour son leadership et son engagement pour le Peuple malien ».

Assitan DIAKITE