MESRS : Les responsables de l’UCAO présentent au Pr Amadou Keita, le trophée de l’université privée la plus dynamique du Mali

Au cours de la cérémonie de distinction des 100 meilleures entreprises du Mali tenue à Bamako le vendredi 07 janvier 2022, sous la présidence du premier ministre, Dr. Choguel Kokalla Maïga, chef du gouvernement, l’Université Catholique de l’Afrique de l’Ouest-Unité Universitaire à Bamako (UCAO-UUBa) a remporté, le trophée de l’université la plus dynamique du Mali. A cet effet, les responsables de ladite université ont jugé nécessaire de présenter le trophée au Pr Amadou Keita, ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique. C’était en début d’après-midi du jeudi 10 mars 2022.

 Au dire du président de l’UCAO-UUBa, Dr. Père Clément LONAH et la Responsable Académique et Pédagogique, Dr. Sœur Thérèse SAMAKE, l’objectif de leur visite consiste à présenter officiellement au premier responsable du département en charge de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Pr Amadou Keita le trophée de l’université privée la plus dynamique du Mali. Tout en le remerciant pour ses nombreux efforts, qui selon eux, sont bien remarquables.

Le ministre Pr Amadou Keita, fera savoir que c’est avec un réel plaisir qu’il accueille les responsables de l’UCAO-UUBa. ‘’Ceux qui, comme vous travaillent chaque jour pour un enseignement supérieur de qualité, mérite bien toute notre attention’’, a-t-il mentionné. Avant de féliciter vivement l’UCAO-UUBa pour l’exploit l’ayant permis de recevoir le trophée de l’université privée la plus dynamique du Mali. Selon le ministre, les responsables de ladite université doivent maintenir le cap de l’excellence pour le grand bonheur des étudiants maliens et de la sous-région qui sont bénéficiaires de leurs formations.

Profitant de l’occasion, le ministre a dédicacé 2 de ses ouvrages pour la bibliothèque de l’UCAO.

Rappelons que la qualité de formation ; L’innovation à travers (l’utilisation des technologie) ; La capacité de pénétration du marché de l’emploi et l’économie sont les 4 critères qui ont prévalu.

 

C Com MESRS