NOTE TRIMESTRIELLE DE LA MINUSMA SUR LES DROITS HUMAINS : une baisse de 42 % comparativement au trimestre précédent

Les violations de droits de l’homme imputables aux Forces de défense et de sécurité du Mali (FDSM) ont enregistré une baisse de 62 %, passant de 320 entre janvier et mars 2022 à 122 au cours de la période du 1er avril au 30 juin 2022 ! C’est ce qui ressort du rapport trimestriel de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) sur les tendances des violations et atteintes aux droits de l’homme et au droit international humanitaire dans notre pays. Un document publié le 31 août 2022.

Du 1er avril au 30 juin 2022, il a été recensé 467 cas de violations et atteintes aux droits de l’Homme et au droit international humanitaire (317 civils tués, 73 enlevés/disparus et 77 blessés). Ces données, documentées, représentent une baisse de 42 % comparativement au trimestre précédent (812 cas recensés, dont 543 civils tués, 107 enlevés/disparus et 107 blessés). La mission onusienne s’est félicitée des efforts que déploie le gouvernement et a exprimé son engagement à œuvrer au renforcement continu du partenariat existant.

 

leave a reply