Tentative d’infanticide à Bamako : Un enfant de 2 ans découvert dans un sac plastique à Médina Coura !

C’était le lundi 11 Avril dernier que les éléments du 3ème Arrondissement ont été alertés par la salle de commandement sur l’information relative à un enfant égaré dans la rue 20 de Médina Coura. A leur arrivée à l’endroit indiqué, les policiers ont été surpris de découvrir dans un sac plastique, un enfant âgé de 2 ans du nom de Boubacar Sogoba. Ainsi, après quelques vérifications, l’enfant a été remis sain et sauf à sa maman Fatoumata Coulibaly le même jour. S’agissait-il  d’une tentative de vol d’enfant ? 

En effet, une vidéo a fait le tour du réseau social Tik-Tok, celle dans laquelle on racontait qu’un enfant a été abandonné sur la décharge d’ordures de Médina Coura. Pour en savoir plus, nous nous sommes rendus au Commissariat de Police du 3ème Arrondissement, plus précisément au niveau de la Police Judiciaire, dirigée par le Commandant Moulaye A.O. Haïdara. Qui a bien voulu nous donner des informations sur comment les choses se sont déroulées. Selon le Commandant Haïdara, ils ont été alertés de cette affaire dans une rue à Médina Coura, notamment la rue 20 par la salle de Commandement de la sécurité du district de Bamako. L’alerte faisait était de l’égarement d’un enfant. Et lorsqu’une équipe s’est rendue au lieu indiqué, sa surprise fut grande. « Ce n’est pas un enfant qu’on a trouvé directement mais un sac plastique dans lequel l’enfant était dedans. Notre équipe a déchiré le sac  pour faire sortir l’enfant » a souligné le Commandant Haïdara.

Il a affirmé que bien avant leur départ, la maman de l’enfant, Fatoumata Coulibaly, une vendeuse de friperie  au marché de Médine s’est présentée à l’équipe en disant qu’elle était à la recherche de son fils. Interrogée par les limiers du 3ème Arrondissement, elle insista qu’elle ignorait comment le gamin s’est retrouvé en ce lieu. Surtout qu’il s’agit d’un enfant qui est toujours près de sa Maman, quand celle-là vend ses marchandises. Après quelques questions posées à la mère, Boubacar Sogoba fut remis, à sa génitrice, sain et sauf.

Par ailleurs, le commandant Moulaye A.O Haïdara a assuré que les enquêtes sont en cours pour pouvoir mettre la main sur les auteurs de cet acte. Aussi, il est nécessaire de se demander pourquoi les auteurs l’ont laissé dans ce sac plastique dans cette rue à Médina Coura ? Est-ce une tentative de vol d’enfant ?

A la lumière des investigations enclenchées, la vérité ne tardera pas à jaillir et les auteurs appréhendés, car c’est le commissariat du 3ème arrondissement.

Par Mariam Sissoko

leave a reply